ASPHALTE

Le forum des passionnés d'automobiles sportives, anciennes et d'exception.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La G.F.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alain
Alain
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: La G.F.   Mar 21 Aoû - 17:41

La 203 GF

"Cette barquette qui intriguait déjà les journalistes de L'Equipe en mai 1956 vous est sans doute méconnue.Exemplaire unique, elle à été vendue dans les années 60 par ses créateurs, mon grand-père Marcel GOUX et son frère, mon grand oncle Maurice GOUX. Sa conception remonte aux début des années 50; les frères GOUX possédaient alors un garage peugeot dans le 3ème arrondissement de Paris.Étant originaire du Doubs, le fief de Peugeot, la famille restera fidèle à la marque, additionnant victoires en course, préparation clients et idées novatrices en matière de moteurs comme de concours d'élégance.
La voiture présentée ici, la GF, pour "GOUX Frères" est la seule création signée de Marcel et Maurice GOUX, après avoir longtemps travaillé sur les voitures des autres (MG de veuillet en 1946 et 202 Darl'Mat des records en 1947).
A ce niveau, comme de coutume à l'époque, la base de leur prototype se devait d'être une voiture de série qu'ils connaissaient bien pour l'avoir préparée à toutes les sauces: la 203. La ligne de la GF s'inscrit dans la catégorie "tank", très appréciée de Chenard & Walcker ou Bugatti...la carrosserie fut formée à la main par le carrossier du garage, Albert Dalamano, meilleur ouvrier de France et encore en activité aujourd'hui (il débosse mes voitures !). Entièrement en aluminium, elle est peinte en bleu clair. Le châssis de la 203 garde ses cotes d'origine, c'est surtout le moteur qui fut l'objet des soins des frères GOUX ; la cylindrée est portée à 1460 cm3, la culasse est équipée detubulures spéciales, les conduits étaient retravaillés et l'ensemble fiabilisé. Sur paris, le garage GOUX Frères était un des rares à posséder un banc de puissance, ce qui leur valait d'être sollicité par les constructeurs, les équipementiers, les coureurs et les journalistes pour "passer au banc" toute solution mécanique visant à améliorer les performances des voitures. Il leur était donc facile de savoir si une modif était valable ou non. Comme le relate les journaux de 56, la GF était capable de tourner en croisière à 150 Km/h à Monthléry, faisant tomber des chronos avec un tour (2,548 Km) en 52", soit près de 176km/h de moyenne ! La vitesse de pointe supérieur à 200Km/h, chiffre remarquable pour l'époque et pour un moteur issu de la grande série.


Préparateurs de 203
Les frères GOUX avaient déjà fait tomber trois records internationaux à Montlhéry avec une berline préparée en 1950 (1431 cm3, carburateur Zénith, tubulure Nardi, système de graissage compensé SPK et pneus Englebert), avec 132Km/h de moyenne sur douze heures. Ils avaient aussi préparés une 203 commerciale (1955) pour un raid africain de 30 000Kms dont l'équipage avait la particularité d'être entièrement féminin.
On compte également à leur actif, une superbe performance de régularité au Tour de France auto ou encore l'affûtage d'une 203 qui parcourut le tracé complet du Rallye de Monte-Carlo sans ouvrir le capot !


Hérédité
Le nom de GOUX ne devrait pas être inconnu de ceux qui s'intéressent aux pionniers de la compétition automobile. En effet Jules GOUX, est l'un des premiers champions automobiles français à avoir gagné aux États-unis (Indianapolis en 1913). Cette victoire sur Peugeot fera de lui l'homme le plus rapide du monde (c'était dans des temps ou les voitures allaient plus vite que les avions !). Il signera bien d'autres victoires et records sur des peugeot avec ses coéquipiers "les charlatans" les frères Boillot, Zuccarelli, etc. mais aussi sur d'autres marques comme Ballot ou Bugatti. Le destin n'avait plus qu'a s'en mêler. A la suite d'un accident ferroviaire,deux bambins nommés Marcel et Maurice GOUX se retrouvent orphelins de père et mis sous la tutelle de leur oncle...Jules GOUX . Les tableaux d'honneur d'école feront vite place aux coupes de victoires en grand prix...Rosengart, Ravel, Mathis, Voisin, Bugatti, Grégoire ont été un jour ou l'autre liés au nom de GOUX.
J'ai encore le plaisir aujourd'hui, quand je vais chez ma grand-mère de voir les trophées, les cadres-photos, le volant de la GF accroché au mur, et tous les signes visibles de ce passé de course automobile qu'ont vécus mes ancêtres, et je leur rend homage içi, car je leur doit beaucoup de mon savoir (modeste).
A 5 ans déjà, mon grand-père me montrait comment tenir un tournevis, et ça, je ne l'oublierai jamais....




...ainsi ceux qui me connaissent mal comprendront pourquoi j'ai du sang de lion dans les veines à jamais... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asphalte.max2forum.com
G.T

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 26/08/2007
Age : 36
Localisation : 60 sud

MessageSujet: Re: La G.F.   Mar 28 Aoû - 22:38

Cher camarade admin, c'est un plaisir de relire ça. Si je cherche bien, je dois avoir un ancêtre glorieux mais discret aussi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.205d.com/
Alain
Alain
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La G.F.   Mar 28 Aoû - 23:01

G.T a écrit:
Cher camarade admin, c'est un plaisir de relire ça. Si je cherche bien, je dois avoir un ancêtre glorieux mais discret aussi Smile
Faut nous sortir ça alors ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asphalte.max2forum.com
G.T

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 26/08/2007
Age : 36
Localisation : 60 sud

MessageSujet: Re: La G.F.   Mer 29 Aoû - 19:37

Tu sais, c'est juste l'histoire d'un petit mécano de campagne, à la grande époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.205d.com/
Alain
Alain
avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La G.F.   Ven 31 Aoû - 9:34

G.T a écrit:
Tu sais, c'est juste l'histoire d'un petit mécano de campagne, à la grande époque.
Y'a pas de petite histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asphalte.max2forum.com
G.T

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 26/08/2007
Age : 36
Localisation : 60 sud

MessageSujet: Re: La G.F.   Ven 31 Aoû - 19:36

Admin a écrit:
Y'a pas de petite histoire.
Bon, j'me lance... Mais ça va pas être forcément folichon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.205d.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La G.F.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La G.F.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASPHALTE :: Vehicules des membres :: Peugeot-
Sauter vers: